Indemnité de mobilité 2016

Dans les secteurs liés à la construction, on parcourt énormément de kilomètres. La plupart des ouvriers, qui effectuent de tels déplacements professionnels, ont, d’après la législation, droit à une indemnité de mobilité. Le montant de l’indemnité de mobilité 2016 dépend du secteur et de la CCT correspondante et est lié à différentes règles. Le calcul des indemnités de mobilité individuelles par ouvrier ne facilite pas les choses. Cela demande un temps considérable et peut en outre entraîner des erreurs. Un système automatisé, qui est constamment mis à jour par rapport à la législation et à la réglementation, offre une solution. Découvrez comment procéder rapidement et aisément au calcul automatique de l’indemnité de mobilité 2016 !

Qu’est-ce que l’indemnité de mobilité au juste ?

L’indemnité de mobilité 2016 est une intervention financière dans les frais de déplacement qui sont attribués aux travailleurs dans les secteurs où le poste de travail n’est pas fixe. Les ouvriers de la construction, les électriciens et les métallurgistes ont notamment droit à cette indemnité. En tant qu’employeur, vous êtes tenu de conserver dans un aperçu les déplacements et les indemnités y liées. Le droit à une indemnité de mobilité pour les ouvriers dépend du secteur dans lequel ils sont actifs. Les secteurs suivants entrent en tout cas en ligne de compte :

  • CP 111 : indemnité de mobilité pour le secteur de la construction métallique, mécanique et électrique
  • CP 124 : indemnité de mobilité pour le secteur de la construction (aucune modification pour 2016)
  • CP 149 : indemnité de mobilité pour l’électricité
  • CP 145 : indemnité de mobilité pour l’horticulture

Tout comme les années précédentes, la distance réellement parcourue sert de base au calcul de l’indemnité de mobilité 2016. Pour chaque secteur, des modalités spécifiques s’appliquent en outre encore. Ainsi, dans la construction, une distinction est opérée entre l’indemnité de mobilité construction pour les chauffeurs et les passagers qui effectuent des déplacements pour se rendre de l’établissement de leur employeur au chantier et retour.

Mise à jour de l’indemnité de mobilité 2016

La seule adaptation qui a été apportée par rapport à 2015 est que pour les calculs manuels, il ne faut plus utiliser Mappy, mais Google Maps. La CCT stipule aussi explicitement qu’en cas d’utilisation de Google Maps, il convient de tenir compte du trajet réellement parcouru.

En ce qui concerne l’intervention patronale pour les déplacements hebdomadaires, celle-ci est calculée en multipliant le montant mensuel par 3 et en le divisant par 13. Un groupe de travail qui va se pencher sur la problématique globale de la mobilité, sera également installé.

> Voir aussi plus d’informations sur le site web de la Confédération Construction dans l’accord sectoriel CCT 2015-2016.

Optez pour le calcul automatique de l’indemnité de mobilité !

La tenue manuelle de l’enregistrement des kilomètres de vos travailleurs est une tâche qui requiert énormément de temps et de travail. Et nous ne parlons pas encore des erreurs qui peuvent s’y glisser. Heureusement, il peut aussi en être autrement ! Quiconque opte pour l’enregistrement automatique des trajets et des kilomètres via la plateforme de mobilité track-and-trace est immédiatement soulagé de toutes ces tracasseries. Entre-temps, des centaines de clients utilisent déjà notre module indemnité de mobilité pratique qui enregistre toutes les données kilométriques en temps réel et les verse automatiquement dans un aperçu pratique. De cette manière, votre administration du personnel est libérée pour de bon de tous calculs manuels et vous économisez du temps et de l’argent.

Plus d’informations sur l’automatisation de l’indemnité de mobilité 2016 ?

> Contactez-nous sans engagement

Une offre sur mesure?